"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
COUP DE PROJO

Séance du Conseil Municipal à huis-clos ce lundi 25 mai 2020.

Dominique Yvon a été élu Maire de Groix par 18 voix pour et 1 vote blanc.

Les 5 adjoints au Maire sont :

1er adjoint : Gilles le Ménach, Administration générale et travaux
2ème adjoint : Thierry Bihan en charge des affaires portuaires et du littoral
3ème adjoint : Brigitte Gambini en charge des affaires scolaires, de la jeunesse et de la vie associative (...)

Lire la suite - commenter...

PNG - 33.5 ko

Le CESE lance, du 14 mai au 25 juin, sa consultation citoyenne autour de la question : "Comment améliorer l’hôpital de demain et sa place dans le système de santé ?".

https://www.lecese.fr/content/notre-hopital-demain-le-cese-lance-sa-consultation-citoyenne-le-14-mai

Cette consultation nourrira l’avis du CESE "L’hôpital au service du droit à la santé" (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 33.8 ko

La recyclerie sera ouverte mardi de 15 h à 17 h 30, jeudi de 15 h à 17 h 30 et dimanche de 10 h à 12 h 30). Avec précautions : port du masque et distanciation physique, nombre de personnes limité à dix y compris les deux salariés, Ingrid et Delphine, circulation sous le barnum pour le dépôt des marchandises mises en quarantaine (vêtements de saison, lavés et repassés)

Le Télégramme 21/05/20

Lire la suite - commenter...

JPG - 25.8 ko

Plusieurs nids ont été identifiés sur le littoral, ils ont été balisés : merci de ne pas s’en approcher et de tenir en laisse les chiens.

Les jeunes poussins du nid de gravelots à collier interrompu observés le 15 mai ont malheureusement disparu, probablement prédatés par des chiens, ils n’étaient pas suffisamment âgés pour leur premier vol. (...)

Lire la suite - commenter...

Derniers articles

Problème : le mobilier national est inaliénable, et si de rares exceptions sont possibles, les recettes tombent normalement dans les caisses de l’État.

C’est peu dire qu’entre le Second Empire et la Ve République, il y a des points de ressemblance innombrables. Quiconque suit l’actualité peut en déceler des indices quasi quotidiens. (...)

Lire la suite - commenter...

.../... nous n’en sommes plus à chercher à identifier des coupables pour offrir des têtes à la foule ! C’est tout un système idéologique qui est en cause, la destruction de conquis sociaux sur l’autel du profit, au nom d’une théorie économique asservie au marché.

Mais cessez de vous faire passer pour des martyrs ! Cessez de faire semblant d’être sur la ligne de front ! Vous ne risquez pas vos vies comme les soignants.

C. Lehmann médecin et écrivain 3.mai.2020 (...)

Lire la suite - commenter...

Dans un premier temps, nous devions confiner parce que les gouvernements depuis Nicolas Sarkozy nous ont désarmés sur le plan sanitaire. L’exemple de l’Allemagne est terrible : il montre que le Covid-19 n’a pas un taux de mortalité "intrinsèque". Si une maladie peut tuer 6 000 personnes dans un pays de 82 millions d’habitants et plus de 20 000 dans un autre - le nôtre - de 67 millions, cela veut dire que l’essentiel n’est pas d’ordre épidémique.
L’essentiel, en France, c’est la destruction de l’hôpital et la déconnexion avec le réel dont ont fait preuve nos dirigeants.

L’Express

Lire la suite - commenter...

Dans quelles conditions les Parisiens – un sur six – qui ont fui la capitale au début du confinement vont-ils pouvoir revenir à partir du 11 mai ? Ils pourront rentrer de province… mais pas en masse. Jean-Baptiste Djebbari : " L’idée, c’est bien sûr de les faire rentrer de façon ordonnée, s’ils ont besoin physiquement d’aller au travail ou s’ils ont la volonté de remettre leurs enfants à l’école ».

L’Obs 30 avril 2020

Lire la suite - commenter...

JPG - 18.6 ko

Les données sont celles au 30 avril. La première mesure la part des patients qui s’adressent aux urgences pour une suspicion de coronavirus sur les sept derniers jours. La deuxième représente la tension pesant sur les services de réanimations.

Combinées, elles permettent d’établir la carte synthèse qui évoluera chaque jour – et donc les conditions du déconfinement à compter du 11 mai. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 21.9 ko

Me voici encore submergé d’un trouble.. les lieux de cultes sont accessibles, les plages ou autre environnement pas encore..
Ce qu’il me reste en mémoire de catéchisme, est que Dieu est partout en omniprésence et ubiquité.

Mais quand multipliera t-il les tests ou les masques ?? (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 21.6 ko

La mairie et ses équipes travaillent à préparer le déconfinement. Dans quelles conditions rouvrir les écoles ? Où trouver les masques nécessaires pour le déconfinement ? 200 masques en tissus ont déjà été confectionnés par les couturières mais nous avons besoin d’aide encore pour pouvoir en distribuer à toutes les personnes prioritaires. » La mairie appelle d’ailleurs chacun à confectionner son propre masque.

Ouest-France 30/04/20

Lire la suite - commenter...

Le chômage partiel, qui a explosé depuis le début du confinement mi-mars, ne crée aucun droit à la retraite et si la situation se prolonge, de nombreux salariés pourraient perdre des trimestres, ce qui commence à inquiéter certains syndicats.

L’Obs 30 avril 2020

Lire la suite - commenter...

L’ordonnance du 17 avril 2020 du Conseil d’État précise que le maire, y compris en période d’état d’urgence sanitaire, est bien autorisé à prendre les mesures de police générale nécessaires au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publiques dans sa commune.

C MONEL Ouest-France 30/04/20

Lire la suite - commenter...

JPG - 30.5 ko

Contrairement à ce qu’affirme l’exécutif depuis le début de la crise, la doctrine visant à détenir un stock stratégique d’un milliard de masques était inchangée depuis dix ans. Alerté dès 2018 sur la pénurie, le ministère de la Santé n’a pas réagi. Pendant des semaines, le ­gouvernement a tout fait pour le dissimuler. Au mois de février, le stock de masques de l’Etat est pratiquement à sec. Une situation qui n’empêche pas J. Salomon d’assurer avec aplomb qu’aucune pénurie n’est à craindre.

Libération 27/04/20

Lire la suite - commenter...


Plus d'articles :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...