"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
COUP DE PROJO

Séance du Conseil Municipal à huis-clos ce lundi 25 mai 2020.

Dominique Yvon a été élu Maire de Groix par 18 voix pour et 1 vote blanc.

Les 5 adjoints au Maire sont :

1er adjoint : Gilles le Ménach, Administration générale et travaux
2ème adjoint : Thierry Bihan en charge des affaires portuaires et du littoral
3ème adjoint : Brigitte Gambini en charge des affaires scolaires, de la jeunesse et de la vie associative (...)

Lire la suite - commenter...

PNG - 33.5 ko

Le CESE lance, du 14 mai au 25 juin, sa consultation citoyenne autour de la question : "Comment améliorer l’hôpital de demain et sa place dans le système de santé ?".

https://www.lecese.fr/content/notre-hopital-demain-le-cese-lance-sa-consultation-citoyenne-le-14-mai

Cette consultation nourrira l’avis du CESE "L’hôpital au service du droit à la santé" (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 33.8 ko

La recyclerie sera ouverte mardi de 15 h à 17 h 30, jeudi de 15 h à 17 h 30 et dimanche de 10 h à 12 h 30). Avec précautions : port du masque et distanciation physique, nombre de personnes limité à dix y compris les deux salariés, Ingrid et Delphine, circulation sous le barnum pour le dépôt des marchandises mises en quarantaine (vêtements de saison, lavés et repassés)

Le Télégramme 21/05/20

Lire la suite - commenter...

JPG - 25.8 ko

Plusieurs nids ont été identifiés sur le littoral, ils ont été balisés : merci de ne pas s’en approcher et de tenir en laisse les chiens.

Les jeunes poussins du nid de gravelots à collier interrompu observés le 15 mai ont malheureusement disparu, probablement prédatés par des chiens, ils n’étaient pas suffisamment âgés pour leur premier vol. (...)

Lire la suite - commenter...

Derniers articles
JPG - 25.8 ko

"Ce que j’aimerais, pour ma part, c’est que chaque ville ait en son centre un cinéma, mais pas détenu par une multinationale, un cinéma qui soit la propriété de ses habitants. Vous pourriez y voir des films du monde entier, pas seulement issus de votre propre culture. D’Asie, d’Amérique latine, d’Afrique, de partout en Europe et, aussi, des États-Unis. Ce serait un incroyable trésor ! Mais pour le débloquer, nous devrions posséder ces cinémas et en confier la programmation à des gens qui s’intéressent davantage aux films qu’à la nourriture."

(...)

Lire la suite - commenter...

Commandant Marescaux : « Nous arrivons à déterminer quand ces personnes sont arrivées. Après le début du confinement, elles risquent la contravention de 135 €. Et s’ils décident de rester, une amende de 200 € si la récidive se produit dans les quinze jours. Si quatre violations sont relevées dans les 30 jours, cela devient un délit, punissable de six mois de prison et 3 750 € d’amende"

F. CHAUVEAU. Ouest-France 18/04/20

Lire la suite - commenter...

GIF - 44.3 ko

« Le maire a organisé une opération pour exiger de la Compagnie Océane qu’elle refuse la vente de billets à des non-résidents. Il aurait été plus pertinent d’utiliser tous les moyens de communication et de surveillance dont dispose la mairie pour faire respecter les mesures de confinement auxquelles doivent s’astreindre les nouveaux arrivants comme les résidents à l’année ».

LE TELEGRAMME 18/04/20

Lire la suite - commenter...

Faustine Saigot : « Depuis le confinement, certains patients n’osaient plus venir et ils avaient juste renouvelé leur traitement en pharmacie. Or, le cabinet est désormais organisé pour les recevoir. » Plusieurs patients ont pu aussi aller faire leurs examens sur le continent. «Avec le projet de pôle santé, nous travaillons ensemble depuis plusieurs années. Mais là, c’est un moment particulier, chacun est très engagé. »

Ouest-France 18/04/20

Lire la suite - commenter...

une longue histoire de solidarités (extraits)

JPG - 76.5 ko

.../...En ces temps de confinement, certains ont cherché à fuir les villes pour trouver refuge à la campagne ou au bord de la mer. La presse a largement évoqué l’arrivée remarquée et critiquée de résidents secondaires dans les îles de Bretagne.

Dans ce contexte particulier, les petites îles côtières s’affirment comme une destination rêvée et privilégiée, un refuge protecteur pour les hommes comme c’est le cas des petites îles italiennes ayant échappé grâce à leur insularité au Covid-19. (...)

Lire la suite - commenter...

(merci Jacques de nous l’avoir rappelé)

JPG - 25.3 ko

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat

Voilà qui clora les débats.

(...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 22.4 ko

Cinq touristes originaires de la région parisienne avaient débarqué sur l’île malgré les restrictions imposéess .«Mais ensuite il y a eu dimanche, et puis lundi, et ainsi de suite », s’agace D.Yvon. Ils ont tous une grand- mère à voir !» Le Directeur d’Océane : « Il ne nous appartient pas de contrôler les passagers sur les raisons de leur déplacement. C’est à l’État de le faire."

M LAVENANT et Y DUVIVIER Ouest-FRance 17/04/20

Lire la suite - commenter...

Le maire de Roz-sur-Couesnon : « Avec le prolongement du confinement, nous avons tous un effort supplémentaire à faire. Les maires sont devenus des sentinelles. Ce n’est pas notre rôle de faire de la répression, mais nous y venons. Ce n’est pas de gaieté de cœur, c’est uniquement dans l’intérêt général ». Le maire est bien décidé à mettre en pratique son pouvoir de police.

Ouest-France 17/04/20

Lire la suite - commenter...

A Groix, la commune programme la rénovation des bâtiments du site de Port-Lay en deux tranches. La première phase, d’un montant estimé à 1,5 million d’euros, concernera le réfectoire et les dortoirs. La phase 2, d’un coût estimé à 595 000 euros, visera le bas du bâtiment (salles de musique et salle de cinéma). Le chantier devrait démarrer en mai et se poursuivre avec la seconde tranche en septembre 2020.

Le Moniteur 17/04/20

Lire la suite - commenter...

La France insoumise souhaite que les députés débattent de la création d’un « pôle public du médicament, afin d’assurer à la France une souveraineté plus que nécessaires dans ce domaine, où le pays est fragilisé par la délocalisation des fabricants de médicaments ». Le groupe communiste a façonné un texte dans le même sens. Ces propositions centralisatrices ont toutes rencontré une fin de non-recevoir de la part du gouvernement

M. Jardinaud Mediapart 17/04/20

Lire la suite - commenter...


Plus d'articles :
... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 |...