"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
Les derniers commentaires
vendredi 3 juillet 2020 à 13:11
Mille mercis à Métairie et Le Drian
les temps sont durs ... la traitrise ne paie plus !
AM
jeudi 2 juillet 2020 à 21:17
par vincent
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Pardon, Daniel et jvk. Un peu réducteur de dire  « le système ne vous convient pas, et bien vous n’avez qu’à vous présenter, ou même demander la fin des élections, espèce de démocraticide ».
Je peux néanmoins être d’accord avec vous sur un point  : d’habitude, le vote blanc fait figure de geste délibéré alors que l’abstention mêle des motivations floues dont certaines n’ont rien à voir avec un choix politique.
Reste que ceux qui ne se déplacent pas dans les urnes ont aussi des idéaux, des réflexions et des doutes, des rêves aussi dignes que ceux de n’importe quel citoyen de ce pays. Ce ne sont pas forcément que des (...)
jeudi 2 juillet 2020 à 12:56
Masque obligatoire ou pas ?
Si le port du masque n’est pas respecté, bars et restaurants risquent une amende, voire une fermeture administrative.
Ouest-France
mercredi 1er juillet 2020 à 22:23
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Si le vote est inutile pour certains , il faut , sans hésiter ,demander un référendum ( et alors y aller y voter une dernière fois ) pour faire disparaitre les votes et les élections du panorama politique de notre démocratie et ça sera , enfin , un retour salutaire en arrière ,après plusieurs siècles de dictature de la "gueuse " !!! .jvk . NOTA : dans les milieux royalistes du passé , la "gueuse " c’était la République .
mercredi 1er juillet 2020 à 21:33
par DANIEL
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Dans une démocratie, pour moi ,le droit de vote n’a pas de prix.
Si les listes présentes , passées ou à venir ne vous conviennent pas rien ne vous interdit de vous presenter . De ce fait, pour moi, rien n’excuse l’abstention.
On ne connaît pas notre chance.....
mercredi 1er juillet 2020 à 16:53
par vincent
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Ah, Cornegidouille ! Je ne sais pas dans quelle catégorie me cacher ! Je ne crois pas être plus fainéant que la moyenne nationale, j’utilise mon écran TV épisodiquement avec mon disque dur externe pour des films et émissions sélectionnés, le canap me fout des escarres, je me déplace chaque semaine du finistère jusqu’au caillou, je fuis la plage... Arghhhh ! reconnu ! Je pêche un peu à la ligne !!! Sans rire, pour les abstentionnistes de ces dernières élections, Edouard Philippe avait rappelé "Il n’y a aucune raison scientifique de penser qu’il serait plus dangereux d’aller voter que d’aller faire (...)
mercredi 1er juillet 2020 à 16:37
Remerciements à Elmar Ternès
Bonjour Fana, c’est sa femme Sabine qui a prévenu. Il avait fait une première attaque dont il se remettait. La seconde a été fatale. Il est mort le 16 juin ................. Elizabeth
mercredi 1er juillet 2020 à 11:22
Remerciements à Elmar Ternès
Bonjour Elizabeth
Je viens de lire sur ton commentaire que Elmar Ternes est décedé ... De ce fait je suis allée sur le web allemand et il n’est mentionné nulle part son décès . Quand est-ce que se serait passé et ou? Merci pour renseignement
Fana
mercredi 1er juillet 2020 à 09:52
Mille mercis à Métairie et Le Drian
le vote blanc ou nul , s’il n’est pas pris en compte pour les résultats ,ressort néanmoins dans les décomptes du scrutin et permet de mesurer, indirectement, un certain nombre d’électeurs qui ne se reconnaissent dans les options proposées ou qui sont contre le système en place . Les abstentions c’est une espèce de four-tout ou, il y a certes les catégories précédentes ,mais aussi , et surtout , les faignants, amateurs de TV ou du canapé, qui ne veulent pas ce déplacer , les pecheurs a la ligne , les amateurs de plage etc , etc et j’en passe et des meilleurs !!. (...)
mardi 30 juin 2020 à 23:01
par lejeli
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Bonsoir JVK et bonsoir à toutes et tous, Peux être que si le vote blanc est pris en compte un jour, il y aura moins d’abstention car pour l’instant je ne vois pas très bien la différence entre une abstention et un vote blanc alors pourquoi les gens iraient se déplacer ? Cela fait plusieurs fois que nous votons contre quelqu’un et non pour. Voter contre une liste ou un candidat, cela ne marche qu’un temps et pourtant il a fallut ce genre de vote pour ne pas voir certaines personnes être élues. Donc pour moi voter blanc est tout sauf une solution, cela ne sert strictement à rien. Bonne soirée, (...)
mardi 30 juin 2020 à 10:33
Mille mercis à Métairie et Le Drian
je ne commente pas le choix des lorientais qui relève de leur libre arbitre mais je tempete contre la l’abstention et les abstentionnistes... L’abstention est un véritable chancre qui ronge notre vie démocratique et qui pourrait malheureusement nous conduire a des aventures néfastes comme certain pays en ont connu dans le passé . L’abstentionniste est un déserteur et fossoyeur de la démocratie qui n’a aucune excuse !! ; il a toujours la solution de voter blanc ou nul pour montrer son opposition au système .A LORIENT + de E 60°/° d’abstention mais seulement 3 a 4 °/° de vote blanc ou nul ! ; (...)
lundi 29 juin 2020 à 15:56
Remerciements à Elmar Ternès
Quelle tristesse ! Après José Calloch voilà qu’Elmar Ternes, son idole, s’en est allé à son tour. 2020 est une année difficile pour la culture groisillonne......................... Elizabeth Mahé
lundi 29 juin 2020 à 15:32
Mille mercis à Métairie et Le Drian
tu as oublié ma vieille qu’il doit y avoir au moins un heureux à Groix : le futur maire ! Gh
lundi 29 juin 2020 à 13:58
par Philippe Dagorne
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Le Drian toujours aussi opportuniste. En fait : digne héritier des politiciens roublards et conservateurs d’une autre république. Prêts à tout pour un portefeuille. Il pourra dire comme un certain Edgar Faure : " Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent." Un remaniement est annoncé, il ne s’agit pas de froisser le roi.
À l’origine, le mot Socialisme était noble et chargé de belles valeurs. Avec ce genre de tristes sires, il finira par rejoindre les synonymes de (...)
lundi 29 juin 2020 à 11:13
par Olivier
SOS du Secours populaire 56
Penses-tu !
En ces temps de vache dénutrie, priorité est faite aux rentrées d’argent. Pas à sa dilapidation.
Au surcroit, le touriste n’a que faire des préoccupations de redistribution de la solidarité insulaire.
lundi 29 juin 2020 à 11:05
par Olivier
Mille mercis à Métairie et Le Drian
Elu par 12.6% du corps électoral lorientais...Pas vraiment de quoi fanfaronner, non plus !
Décidément, le charlatanisme a de beaux jours devant lui.
"Les Français sont des veaux" plastronnait l’instigateur de la désormais moribonde Vème république...L’électeur lorientais abstentionniste, surtout !
Voilà bien le résultat de la non-conscience politique de ceux qui se gargarisent du terme de citoyen.
Et surtout l’inculture politique dramatique du veau moyen...
dimanche 28 juin 2020 à 21:19
Les déments – Poème de Xavier Grall
Splendide Xavier Grall "jusqu’au boutiste" et inspiré... Toujours !................................ Elizabeth Mahé
dimanche 28 juin 2020 à 13:59
Les déments – Poème de Xavier Grall
J’y pense sur les chemins d’ici, ou au bout d’un comptoir, je me la chante ou l’interprète à chaque regard ..
Fou...
dimanche 28 juin 2020 à 13:34
Les déments – Poème de Xavier Grall
Merci Stéphane. Cela remonte à loin ma dernière rencontre littéraire avec Grall (et pourtant un de mes visiteurs réguliers m’en parle très souvent :-( )
AM
vendredi 26 juin 2020 à 12:29
SOS du Secours populaire 56
Le Secours Popu vient rendre service aux Groisillons deux fois par an, cela mériterait bien un effort de la collectivité non ?
AM
vendredi 19 juin 2020 à 22:50
par DANIEL
Rénovation – Salle de cinéma
Precision : Dans un appel d’offres les entreprises souhaitant repondre établissent leurs prix.
Sils sont supérieurs à l’estimation faite par le bureau d’études missionne par la mairie, le marché est déclaré infructueux et relancé en sachant que l’entreprise n’a pas connaissance de l’estimation , le terme " refuse le prix proposé "prête donc à confusion .
Le problème de sur coût se présente dans 2 cas de figure 1/Estimation erronée 2/Absence de réponses ou peu de réponses à l’appel d’offre 3/Entente entre entreprises mais cela relève de la procédure pénale et lorsqu’une entende est identifiée cela pique (...)
vendredi 19 juin 2020 à 22:49
par vincent
VALLSEURS ACTUELLES
Manuel n’a pourtant pas eu que des mauvaises idées.
Il a voulu débaptiser son parti, le parti socialiste.
En même temps, socialiste, c’était vraiment en trop.
On pouvait garder parti, ça ne mange pas de pain...
vendredi 19 juin 2020 à 20:43
par vincent
Consultation
Il est pas frais mon poisson ?
C’est bien de pouvoir donner son avis. Je voulais demander plein de choses.
le problème c’est que la PCP, la politique commune des pêches, a été pensée structurellement pour l’augmentation de la production.
« Le principal objectif de la gestion des pêches dans le cadre de la PCP est de parvenir, pour tous les stocks, à des rendements de pêche élevés à long terme. »
Commission au parlement européen 2020
Or,
L’état des populations de poisson dans les eaux européennes est pire que dans l’ensemble de nos océans : 90% des espèces pêchées dans les eaux européennes sont surexploitées (...)
vendredi 19 juin 2020 à 12:01
VALLSEURS ACTUELLES
et certains ont un dressing plein de vestes reversibles !
AM
vendredi 19 juin 2020 à 11:54
par Philippe Dagorne
VALLSEURS ACTUELLES
Je ne connais q’une race sur notre belle planète : la race humaine. Valls était déjà à l’extrême droite d’un parti qui fut il y a des décennies, socialiste. Son parcours glaçant n’est guère étonnant. Pour l’instant ascension ratée d’un ambitieux et d’un jacobin de la pire espèce, restons vigilants, les français sont tellement versatiles.
jeudi 18 juin 2020 à 17:46
Rénovation – Salle de cinéma
On commence à en avoir l’habitude : la ou les entreprises refusent le prix proposé initialement et on est obligés d’en passer par ses desiderata si on veut que les travaux se fassent. Conséquence : 30 à 40 % + cher que sur le continent !
AM
lundi 15 juin 2020 à 13:34
Décentralisation, économie, racisme...
Donner des libertés pour lutter contre le racisme à des entrepreneurs ? ça va faire grincer des dents à l’organisme chargé du dernier testing même pas autorisé à donner les noms des 35% d’employeurs qui ont été repérés comme "racistes à l’embauche"
AM
vendredi 12 juin 2020 à 23:35
par vincent
Manif soignants/soignés.
Pan sur le bec ! Quelquefois on parle trop vite...
Je retire vite de mon commentaire précédent le titre "les mémoires d’un âne" et je vous demande s’il vous plaît de ne pas en tenir compte.
Oser associer cet animal si intelligent à la pitrerie lamentable du Ségur de la Santé ne rend pas hommage, ni à Equus asinus, ni à l’auteur du commentaire.
Je me coiffe du bonnet d’âne pour tenter de récupérer un peu de son intelligence.
vendredi 12 juin 2020 à 18:37
par vincent
Manif soignants/soignés.
Jusqu’à quand va-t-on nous prendre pour des débiles légers ?
Il n’y a que des mauvais signaux dans ce Ségur de la Santé.
* Nicole Nottat à la tête de cette "concertation" (remember 1995 où elle prend fait et cause pour le plan Juppé de déconstruction de la Sécurité sociale et du système de retraites)
* Les mots d’Édouard Philippe " il ne faut pas nécessairement changer de cap" ou bien "le temps de travail n’est pas un tabou"
* La négociation doit déboucher en plein été, là où on fait passer l’inacceptable
Alors je n’ai pas complètement compris le nom de "Ségur".
Ce pourrait-il être une référence à la (...)
mercredi 10 juin 2020 à 17:15
par Vincent
Le Défenseur des droits se plaint
On ne peut pas nier que Jacques Toubon a gagné son paradis sur la fin de son mandat... Alors qui pour le remplacer à ce poste purement consultatif et néanmoins médiatique ?
Bigard n’était pas libre. Alexandre Benalla ce serait tout bon, non ?
mercredi 10 juin 2020 à 16:08
Le Défenseur des droits se plaint
en voilà un qui, bien que de droite, ne finira pas ministre de sa Majesté Macron ! Il ne sait pas aussi bien fermer sa ... que Le Drian !
AM
mardi 9 juin 2020 à 23:36
par vincent
Notre hôpital demain
Des anciens élus "recasés" par différents organismes, et qui coûtent cher au pays : 3861 euros brut par mois et par tête de pipe (le CESE compte 233 membres).
A ce tarif, y’a intérêt que ça fasse avancer le schmilblick... mais je ne sais pas pourquoi, je fais partie également des dubitatifs...
L’essentiel des membres reverserait cette indemnité à l’organisation qui les a désigné au Conseil. Ou comment "subventionner" ces "organismes" dans la légalité...
mardi 9 juin 2020 à 16:39
Notre hôpital demain
Je ne fais pas plus crédit que toi au CESE (sans doute même bcp moins puisque "mouton noir "de 75 à 91 dans une opposition interne acharnée à la CFDT puis démissionnaire avec 200 adhérents de la section de l’hôpital dont j’étais à ce titre administrateur).
Mais voir par écrit dans un rapport quelles sont les propositions que l’on fait pour un hôpital public décent ne me gênerait pas, même dans celui du CESE.
Il faut user de la parole quand on nous la donne même sans aucune illusion ! (...)
mardi 9 juin 2020 à 16:24
par claude Huchet
Notre hôpital demain
Bonjour,
Le CESE ne sert à rien d’autre qu’à assurer la "survie" des élus battus et de leurs entourages. S’ils ont été battus, c’est bien que leurs idées de nous convenaient pas non ?
Alors pourquoi leur donner cette seconde chance de faire passer des idées que nous avons rejeté par nos votes ?
Ceci dit sans ignorer les problématiques de l’hôpital public.
Mais on va retrouver, au même endroit, ceux qui n’ont pas su ou voulu faire quand ils en avaient la possibilité ou, peut-être (mais j’en doute) la volonté
C’est à en mourir de rire ou de tristesse.
Claude (...)
mardi 9 juin 2020 à 12:58
Manifs antiracistes
E T . L E S . S O I G N A N T S ??????
lundi 8 juin 2020 à 18:33
par vincent
Campagne « Aux masques citoyens ! »
Le même Édouard Philippe n’hésitait pas pourtant à enjoliver l’efficacité de ces mêmes masques en tissu en conférence de presse le 19 avril :
"Les masques grand public nous paraissent garantir la sécurité sanitaire de ceux qui en disposent. "
Et le même ministre de la Santé rajoutait 4 jours plus tard :
"Ce masque, il offre une capacité de filtration de l’ordre de 90 %, c’est-à-dire qu’il a quasiment la même filtration qu’un masque destiné aux soignants. "
Suis à peu près sûr que le thon sur le clocher de Groix garde un cap plus franc...
Et puis ceux qui le peuvent s’achètent des masques chirurgicaux (...)
lundi 8 juin 2020 à 13:39
Campagne « Aux masques citoyens ! »
Il y a de quoi pourtant être en colère. .../... Côté petite histoire, aucun démocrate ne peut digérer les volte-face officielles sur les masques et les tests. Entre pénurie et mensonge, nous sommes un nouveau genre de nation du tiers-monde, sauvée par le bricolage et l’héroïsme, dont celui des invisibles. Le virus vient de rendre cela parfaitement clair.
https://www.franceinter.fr/culture/philo-desemparee-un-texte-inedit-de-barbara-cassin?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1PbegX0RfhynI73a40UKDGdUg6Uta6IEdsot-jUv5MxStknwDGmhKaGKE#Echobox=1591613742
lundi 8 juin 2020 à 12:20
Campagne « Aux masques citoyens ! »
Comment faire confiance à ces girouettes de LREM ?
Une personne asymptomatique qui se rend dans des lieux publics, qui se déplace dans les transports en commun, n’a pas à porter de masque… ce n’est pas nécessaire », disait le ministre de la Santé le 26 février.
Edouard Philippe restait sceptique sur l’utilisation massive de masques. « Il n’y a pas de preuve que le port du masque dans la population apporterait un bénéfice. Ce serait même plutôt le contraire, à cause d’une mauvaise utilisation », disait-il le 1er Avril (...)
dimanche 7 juin 2020 à 17:50
la saison des squatters des plages
Je ne sais pas si ce sera très efficace mais j’aime beaucoup l’idée de la brigade en pédalo... Peut être y rajouter un gyrophare, bien utile en cas de course-poursuite........................... Elizabeth Mahé
dimanche 7 juin 2020 à 09:55
la saison des squatters des plages
Pour essayer de dissuader la horde sauvage on pourrait instituer le stationnement payant (très, très cher !! ) avec heuro-dateur sur bouée et la surveillance par "pervenche" ou aubergine" ( en rapport avec la couleur des uniformes des agents de surveillance de la voirie parisienne) montant des pédalos (pour raison écologique a la place des jet-ski ). jvk
samedi 6 juin 2020 à 20:57
la saison des squatters des plages
Face à cette attaque Je propose une déferlante de Groisillons sur les plages d’en Face ... Et pi, ils viennent en plus nous piquer nos gonzesses avec leurs gros Zods ..
Non Mai .. que sera juillet’ et son Aout ?
Le confinement avait du bon ..
Fou...
samedi 6 juin 2020 à 14:49
par Franck Le Gurun
Carnet noir
On dit que sur la terre, Y’a trois sortes de gens. Franck Le Gurun
samedi 6 juin 2020 à 12:19
Carnet noir
ADIEU CHER CAMARADE
faut se quitter ..... comme tu chantais à pleine voix dans la Taverne à la montée. Merci pour toutes ces belles soirées et pistes ainsi que les boeufs dans des endroits insolites (comme l’auberge de jeunesse à l’occasion des 20 ans de Ti Beudeff et Pop’s Taverne où je t’avais raccompagné à la guitare) qui resteront gravés dans nos coeurs pour toujours. Tu rejoins une palanquée de copains et compères : Michel, Gérard & Co... Djiboudjep will never die !! Nos pensées vont aussi à Steven, Lydia et leur proches.
Hatoup et Kenavo Fana et (...)
vendredi 5 juin 2020 à 20:03
la saison des squatters des plages
Voilà enfin une bonne chose, car chacun peut constater au fil des années, cette déferlante croissante de zodiacs et autres bateaux à moteur sur les côtes et les plages de l’île.
Lors d’une réunion à la salle des fêtes sur le développement durable entre autres sujets, j’avais évoqué ce "fléau" ressentit tout particulièrement aux Grands Sables et ceci pour plusieurs raisons :
Que rapporte à la commune ces "débarquements" privés sur le littoral de Groix : ABSOLUMENT RIEN.. !
Dans le cadre du développement durable et de la lutte contre les gaz à effet de serre, quel est l’impact de cette "transhumance" : (...)
jeudi 4 juin 2020 à 23:43
par Vincent
Préparation à la chaleur et épidémie
Après le virus, le risque de canicule... bon, à la limite du sujet peut-être, mais je repense à nos anciens en général, et à ceux des EHPAD en particulier.
Et je me dis que rien que pour cette solitude intolérable endurée pour cause de confinement, le Covid-19 aura peut-être eu le mérite de nous redonner à réfléchir la fin de vie.
Je crois que c’est Simone de Beauvoir qui a écrit "que devrait être une société pour que dans sa vieillesse un homme demeure un homme ? (...)
jeudi 4 juin 2020 à 21:25
par Un Élève de 1G6
Carnet noir
"Adieu, monsieur le professeur, je ne vous oublierai jamais... et tout au fond de mon coeur, ces mots sont écrits à la craie. Je vous offre ces quelques fleurs, pour dire combien je vous aimais, je ne vous oublierai jamais" ADIEU MONSIEUR LE PROFESSEUR
jeudi 4 juin 2020 à 13:29
par Nelly
Carnet noir
Daniel, septembre 1994, souvenirs des premiers trajets vers Bain. Nous étions voisins à Rennes, decouvrions le lycée pour sa 2ème année de vie....alors pas encore de covoiturage organisé. Nous avons vu le lycée grandir ensemble, partager tant et tant. Ahmed t’a rejoint, nous a quitté. Toi maintenant. Difficile d’imaginer le lycée de demain. Tu nous manqueras. Sincères condoléances à ta famille. Nelly
jeudi 4 juin 2020 à 11:31
Un gars de Locmaria
Quand tu disais LE PORT, on ne pouvait se tromper. Tu ne parlais pas de Port-Tudy mais de Locmaria. Il y avait de la noblesse dans ce mot, de la reconnaissance aussi. Tant de souvenirs de l’enfance partagés avec les galopins du village et tes frères. Il y avait l’émotion d’ un vécu transmis de génération en génération. Il y avait le bruit des sabots des anciens se mêlant aux rires des écoliers ayant cour sur plage.
Désormais, tu chemineras dans notre mémoire des alexandrins collés à tes semelles. Certains pensaient que tu étais d’ailleurs, mais non tu étais simplement d’ ici. Pars en paix, Daniel, tu (...)
jeudi 4 juin 2020 à 11:05
par Alain D
Carnet noir
Daniel, dans le théâtre du lycée, tu avais l’art de glisser tel un grand navire. Glisser sur les vagues de réformes qui n’avaient pas de prise sur tes convictions. Par mer calme, ta présence sur le pont avait quelque chose de rassurant, de fière permanence. Toujours en mouvement, tu voguais de pertinence en impertinence amusée. Avec Ahmed cela donnait parfois de grands moments de théâtre vivant. Ton absence sur scène relève du ... " Tiens Daniel n’est pas là ! " Si si quelque part entre 2 pages au CDI ou 2 traversées vers Groix (...)
jeudi 4 juin 2020 à 09:08
par Iserait donc peut-etre utiley
la saison des squatters des plages
Pour les Grands Sables le pb est plus particulier car ,dès les beaux jours , arrivent , depuis les ports de plaisance lorientais , toutes voiles dehors ou a fond les hors-bords , de nombreux bateaux venant mouiller devant la plage et perturbant parfois les plaisirs des plagistes .IL serait donc utile que cet arrèté soit affiché , si ce n’est pas déjà fait , dans les capitaineries de ces ports de départ . jvk
jeudi 4 juin 2020 à 00:43
par Cécile / ancienne élève L
Carnet noir
Monsieur, J’ai passé deux ans avec vous, à vous voir virevolter de long en large, dans la salle de classe et dans les couloirs. Vous êtiez un personnage fabuleux, tolérant. Et tellement patient. Nous vous avions écrit un poème avec la classe. Et je me rappelle si fort de votre doux sourire. On vous en a fait voir des vertes et des pas mûres vous qui vouliez que nous cultivions notre jardin... Jespere que vous reposez en paix, malgré ce départ si précipité. Que les rivages que vous parcourez désormais sont calmes et lyriques. Merci pour tout monsieur Stéphan, vous restez dans nos cœurs pour toujours. (...)
mercredi 3 juin 2020 à 22:21
par Caroline
Carnet noir
Daniel,
Tu nous quittes dans une ultime virevolte et j’ai le cœur plein de tristesse. Les hommages spontanés qui te sont ici rendus te peignent avec amour et vérité, toi l’homme secret, érudit et délicat.
Quel privilège d’avoir été ta collègue ! Il y a mille choses dont je voudrais te remercier. Ta verve inouïe, tes saillies drolatiques (ce fou rire commun, un soir, lorsque tu t’es emporté contre les petites « graines de fascistes » que tu exécrais, je t’entends encore !), ta passion pour Groix dont tu faisais souffler l’air marin jusque dans la salle des profs et dont nous avons tous un peu, d’une façon (...)
mercredi 3 juin 2020 à 20:31
par Une ancienne élève
Carnet Noir
Monsieur Stéphan vous étiez ce professeur qui a marqué mes années lycées, j’étais cette élève un peu trop bavarde à votre goût. Après nos cours de français, où vous parliez des poèmes de Baudelaire, des textes de Victor Hugo, de Diderot avec passion, on pouvait toujours vous retrouvez au CDI à parler avec nous, où dans les couloirs du lycée, de votre lycée avec votre démarche bien personnelle. Quand je venais vous rendre visite vous étiez toujours là pour m’accueillir et nous nous remémorions nos cours de français mémorable, mon comportement qui vous énervait fortement (je tiens à préciser que votre lancé (...)
mercredi 3 juin 2020 à 18:26
par Une élève
Carnet noir
Je me souviendrai toujours de cette fois, à l’inter-cours, cette fois où j’ai essayé de faire passer un message qui me tenait à coeur, une conviction personnelle qui me semblait importante malgré la retissance de mes camarades et que face à leur fermeture d’esprit je me suis emportée. À la fin du cours, Mr Stephan est venu me voir et m’a dit une phrase que je n’oublierai pas : "C’est bien de mettre de la flamme dans ses convictions". Un très bon souvenir parmi tant d’autres. Je ne vous oublierai (...)
mercredi 3 juin 2020 à 16:13
par Sophie
Carnet noir
Daniel, Je me souviens de la dernière fois que l’on a discuté tous les deux : c’était dans ton repère, le CDI. J’étais venue avec un petit groupe d’élèves que tu connaissais en partie. Tu m’as parlé d’elles comme un père parle de ses enfants : avec tendresse, fierté, bienveillance et un brin d’inquiétude face à l’adolescence compliquée de certaines. A ce moment-là, j’ai pensé que j’aurais aimé être une de tes élèves. J’ai aimé être une de tes collègues. Je me souviendrai de cette démarche fière et légère à la fois, de ce sourire et ce regard qui fleuraient bon le mystère et l’évasion. Les adieux ne sont (...)
mercredi 3 juin 2020 à 12:50
par Lena
Carnet noir
Daniel, quand la nouvelle est tombée, je n’y ai pas cru, tant ta silhouette et ta présence font partie à jamais de mes souvenirs du lycée Jean Brito. Daniel, si j’égrène au fil de ton prénom ton image, voici ce qui me revient : D pour Debout, homme de lutte et de conviction je savais souvent pouvoir te croiser arpentant le pavé rennais au gré de nos combats communs. Pour le A je pense à Acrobate, au-delà de ta démarche particulière, tu étais ce prof acrobate toujours à l’aise sur le fil, poursuivant ton chemin selon tes passions et affrontant sans basculer ni même sourciller toutes les tempêtes des (...)
mercredi 3 juin 2020 à 11:42
par Émeline
Carnet noir
Bon vent Daniel. Je ne pensais pas prononcer ces mots il y a quelques semaines lorsque nous nous sommes salués dans le couloir de la salle des professeurs. D’habitude je te disais a presto ! À bientôt ! Parce que de toute façon tu étais là, comme un élément indissociable du lycée, une âme qui remplit l’espace et donne de la profondeur au décor. Je ne t’imaginais pas prendre ta retraite. Enseigner, partager ta passion pour les mots, faisaient partie de tes fonctions vitales. Il n’y avait que deux endroits pour te trouver, ta salle de classe ou le CDI. Nous ne parlerons plus de l’Italie, ces (...)
mercredi 3 juin 2020 à 11:10
par Christophe
Carnet noir
C’est encore un de mes souvenirs de jeunesse de Groix qui s’échappe. Nous sommes des estivans voisins de Daniel à Locmaria. Gamin, je me rappelle qu’il s’arrangeait toujours pour venir manger un pâté aux prunes (angevin) et discuter avec mes parents et grands-parents. Quand il s’asseyait pour discuter, on ne savait pas quand il partirait. Lunaire c’est un bon qualificatif ! On avait l’impression qu’il était déconnecté mais c’était l’inverse.
C’est super triste de voir tout nos amis ou voisins de Groix s’en (...)
mercredi 3 juin 2020 à 10:35
par Elodie
Carnet noir
Daniel, je garderai de toi cette image d’un homme tout simplement bon et ouvert aux autres, toujours souriant mais de ce sourire pudique d’un homme sage et bienveillant qui porte sur le monde un regard oscillant de la légère ironie à la compassion.
Tu as toujours navigué entre ces deux terres, ces deux continents que tu affectionnais tant : le lycée et Groix. Et tu y as laissé des marques indélébiles, tant dans nos cœurs que dans ces murs du CDI au lycée entre lesquels tu te réfugiais, au mieux parmi les livres et les élèves pour lesquels tu te dévouais entièrement.
Mais c’est surtout ta démarche (...)
mardi 2 juin 2020 à 20:29
Carnet noir
Monsieur Stéphant, un professeur extraordinaire que personne ne peut oublier de part sa posture, sa manière de parler mais surtout sa façon de nous apprendre c’était un professeur qui aimait ses élèves et les élèves l’aimaient en retour. Je me souviendrais toujours des heures de français passer en A15. Je me souviendrais aussi de vos multiples essaie pour faire l’appel sur Pronote. Cette salle resteras toujours la salle de MONSIEUR STÉPHANT. On ne vous oublieras (...)
mardi 2 juin 2020 à 17:54
par Magali
Carnet noir
Daniel,
Voilà que je t’écris, voilà que je te parle et que tu n’es plus. Mais, tous ces mots, couchés ici ou là, ne sont pas pour toi. Tu ne lis plus, tu n’entends plus...Tu n’es plus.
Mais ton image, elle, est bien là !
L’image d’un homme déambulant de ci de là ; démarche sûre de celui qui va, qui vient, mais qui ne sait parfois plus où il va.
L’image sonore d’un homme qui aime Montesquieu, Diderot, Baudelaire, Hugo et qui sait faire sonner dans l’air les mots de ces grands-là. Les souliers qui claquent, la craie qui craque et qui nous fait savoir que, de l’autre côté du mur, M. Stephant est là. (...)
mardi 2 juin 2020 à 14:53
... finement !
déçue je suis, les hypocrites n’ont pas fait remarquer qu’il a planqué les bouteilles :-)
AM
mardi 2 juin 2020 à 12:26
par Elyette Guiol
Au revoir l’ami !
En lisant tous ces mots élogieux sur toi, mon ami Daniel, je souris et je pleure. J’aurais tellement aimé te retrouver à Locmaria plus souvent, maintenant que la retraite t’était en fin accordée. Nous n’y aurions pas tellement parlé de nos souvenirs de profs à Brito, nous étions trop d’accord sur notre mission et nos passions littéraires. Nous serions partis côte à côte vers les Chats humer l’odeur forte du goémon, seulement en prise directe avec l’Océan. Branchés tous les deux sur les mêmes ondes océaniques, murmurant au détour de la lande quelques vers de Baudelaire ou d’Hugo :"Homme libre toujours tu (...)
mardi 2 juin 2020 à 12:10
par Gwen et Nolwenn
Carnet noir
Quelques échanges littéraires, quelques repas partagés. Toujours discret et réservé, aux antipodes de Yannick et de Claude : un mystère... Ta grande maison de Locmaria ne retentira plus de musiques. "Heureux qui comme Ulysse a fait un grand voyage "les tiens se passaient entre Rennes et Groix, en livres et en musique, des autres nous n’en saurons rien. Merci de ton grand coeur Nous pensons à toi et tous les tiens. Nos pensées vous accompagnent. Gwenaelle et (...)
mardi 2 juin 2020 à 09:49
par Romane et Rose
Carnet noir
Cher Mr Stephant,
Nous voulons vous remercier , vous remercier d’avoir été un professeur merveilleux, transmettant son savoir avec passion. Vous aviez confiance en nous et vous nous avez toujours poussé à nous dépasser. Comme le dit Rose vous êtes "un sucre", un sucre incroyablement bavard et attachant que nous ne pourrons oublier. Lors de notre dernière rencontre nous avons été surpris par la pluie rennaise, malgré votre capuche vous vous êtes invité sous notre parapluie avec un air malicieux. Nous avons ri. Et c’est ce qu’on retiendra de vous, quelqu’un de gentil et de doux mais aussi de taquin, (...)
lundi 1er juin 2020 à 20:36
Carnet noir
Je suppose aussi un bon prof d’astrophysique ...
Fou...
lundi 1er juin 2020 à 16:41
par Gaëlle Poirrier Le Marre
De ceux qui laissent une trace indélébile
Comme je le dis depuis 20 ans il fait parti de ces personnes qui ont marqué ma vie et qui font une partie de ce que je suis aujourd’hui. Un très bon professeur de Français puis de lettres. Trois années de Lycée à ses côtés et de nombreux merveilleux souvenirs avec lui comme par exemple le prix goncourt des Lycéens en 1997-1998... Triste nouvelle... 😭 Mais cette belle personne laissera de nombreuse traces indélébiles derrière elle...
lundi 1er juin 2020 à 11:26
par Élève
Sans titre
Je ne vous connaissais qu’à travers les regards éphèmères de couloirs. Dans le hall, la cour, le CDI, en vous évoquant, chacun y allait de son anecdote, amusé. Il suffisait de voir votre démarche pour comprendre ne serait-ce que la couleur du personnage : le nez au ciel et les cheveux qui ruisselaient, longs, en une cascade blanche. Vous vous teniez plus droit encore que l’élégance même, peut-être vouliez-vous vous sentir plus près de ceux que vous admirez. Vous les avez désormais rejoints.
Envolé à l’heure où l’enseignement, perturbé, bat de l’aile, je suis certain que cette triste perte terrienne (...)
lundi 1er juin 2020 à 10:25
par Anne une collègue
Carnet noir
Daniel, Collègue pour une année, dans mes souvenirs pour l’éternité : les riches discussions, ton soutien dans les moments difficiles, ton sourire et ta prestance : tu es (car cela reste vrai toujours) un homme bien, un humain au grand cœur. Bon vent ami groisillon. Toutes mes condoléances à tes proches.
lundi 1er juin 2020 à 09:59
par Alain
Carnet noir
Un personnage, une personnalité, une belle personne,
Un départ, un adieu,
Des larmes
lundi 1er juin 2020 à 08:56
par Yann
Carnet noir
Avec autant de passion que de gentillesse vous ne lisiez pas les mots vous les racontiez et à jamais vous resterez celui qui m’a ouvert grand la porte de la poésie, écoutant mes mots, les faisant libres et fiers ! Vous les aviez décortiqués et analysés comme une oeuvre à part entière faisant de moi l’auteur éphémère d’un "très joli recueil au rythme jazzy, plein de fraîcheur et d’émotions" que vous vouliez me voir publier.
Et parce que vous m’avez ouvert le monde de Charles Baudelaire en torturant ses vers pour m’en faire comprendre l’essence et la beauté, je voulais vous dire bon voyage sur ce texte (...)
dimanche 31 mai 2020 à 23:50
par Ancien élève
Carnet noir
Mr. STEPHANT fut pour moi un professeur qui marquera à jamais mes années au lycée. Lorsque nous nous croisions dans les couloirs du lycée, je n’hésitais pas à lui dire bonjour, par respect. Après ma première, je me souviens très bien dire à mon frère : « en français, j’espère que tu auras Mr. STEPHANT, c’est un super prof !»
Mr. STEPHANT commençait toujours nos cours de français par un petit cours d’histoire vraiment impressionnant. Il voulait approfondir notre culture générale par des articles de presses, ainsi que par des films et des pièces de théâtres que nous regardions dans l’amphithéâtre. Peu importe (...)
dimanche 31 mai 2020 à 23:43
par Une ancienne élève
Au revoir à celui qui ne lâchait rien.
Je vous en ai fait bavé mr Stephan, moi qui partais de votre cours quand je n’étais pas d’accord avec vous. Vos méthodes si particulière, votre passion pour le français, la littérature, pas forcement partagé par nous, cette bande de gosses de 17 ans. Vous qui m’avez tellement cloué sur place quand apres avoir quitté votre cours, vous m’aviez dis "il y avait de la classe, de l’élégance dans votre geste, j’aime les inventeurs, les idées nouvelles je n’abandonnerai pas votre cas, vous m’avez prouvé que vous aviez du talent " Une phrase parmi d’autres d’un personnage qui aurait mérité un plus long (...)
dimanche 31 mai 2020 à 22:54
par ancienne élève
Carnet noir
Tres émue en apprenant cette nouvelle. Monsieur Stéphant était une personne extraordinaire et pleine de vie, une personne qui a marqué ma scolarité et ma vie. Toutes mes condoléances envers la famille.
dimanche 31 mai 2020 à 21:52
par Isabelle
Carnet noir
Mon cher Daniel,
Que c’est émouvant de lire tous ces commentaires sur toi, tu es si bien croqué ! L’homme du CDI qui descendait les escaliers droit comme un "i" et le nez au vent, c’est tellement toi ! Je suis étonnée que personne n’ait encore rappelé que tu avais aussi une voix à guider les bateaux égarés jusqu’au port ! Moi qui ai fait cours un an à côté de toi dans nos fameuses salles du pigeonnier, tous les vendredi matins je faisais concurrence à ta voix et soupirais d’aise pendant tes DS alors que mes élèves de TES en contrôle profitaient de tes envolées et de tes lectures en souriant de (...)
dimanche 31 mai 2020 à 20:32
par Océane
Carnet noir
HOMMAGE À MONSIEUR STEPHANT
Moins de deux ans de cela je suivais vos cours
À défaut de transmettre le scolaire des sourds
De ceux qui ne savent ni écouter ni voir
Le mystère de mots et de vos mille autres savoirs
Vous étiez l’incarnation même du prof-savant
Qui n’aura jamais souhaité être le plus brillant
Vous étiez le prof-fou, le prof-libre et artiste
Vous qui serez à jamais un grand humaniste. 🙏
dimanche 31 mai 2020 à 20:20
par ancienne éleve
Carnet noir
Monsieur Stephan c’était ce professeur de littérature descendant les marches du lycée Jean Brito avec panache et élégance, élégance qui se retrouvait dans sa démarche, toujours droit comme un I la tête haute il semblait tout droit sorti d’un roman Romantique… Monsieur Stephan c’était cet homme que je croisais dans les différentes bouches de métro rennaises. Toujours heureux de nous voir nous parlions de tout et de rien, du lycée, de ses classes, il prenait des nouvelles, promettant de venir voir mes exploits sur scène… Monsieur Stephan c’est ce professeur drôle et intéressant que tout le monde (...)
dimanche 31 mai 2020 à 19:17
par Azilis
Carnet noir
En l’hommage à un professeur de Lettres exceptionnel, nous avons tous connu ce prof qui nous marque, ce fut cet homme ! Un homme toujours haut en couleurs, la joie de vivre, passionné en sa matière enseignée ! Nous penserons à lui régulièrement car il est inoubliable ! Il nous fait partager sa passion et elle finie par nous gagner.. Malheureusement la vie est bien plus puissante que nous.. elle en a décidé ainsi.. Ma famille et moi même avons de grosses pensées pour sa famille et son entourage. Je lui souhaite de trouver la paix et de s’y plaire. Merci pour tout (...)
dimanche 31 mai 2020 à 18:23
par Une ancienne élève
Monsieur Stéphan
Peu de professeurs sont à jamais gravés dans ma mémoire et Monsieur Stéphan en fait parti depuis ma terminale Littéraire à Jean Brito.
C’était quelqu’un de fabuleusement lunaire, ce qui m’a toujours epatée. J’ai toujours eu l’impression qu’il sortait d’un roman historique, un grand personnage qui était là pour nous transmettre tout son savoir sur la littérature française et les nombreuses anecdotes qui s’en suivaient.
Un passionné littéraire hors du commun, avec des petites manies et une façon de parler bien à lui, que je suis loin d’oublier.
Je le pensais presque immortel... Mes condoléances à la (...)
dimanche 31 mai 2020 à 18:04
par Tifenn
Kenavo ha trugarez
Daniel,
Il y a des profs qui laissent une trace indélébile derrière eux. Merci d’en faire partie.
Merci d’avoir marqué tant d’élèves. Tu étais pour eux une référence, une valeur sure, un enseignant en qui ils avaient confiance. Ils étaient d’ailleurs nombreux à revenir te saluer au lycée, une fois le bac en poche. Je me souviens de cette fois où les 1ère ES4 en voyage à Verdun t’avaient imité lors d’une veillée. Nous t’avions immédiatement tous reconnu. Evidemment.
Merci également pour le collègue que tu as été. Je me souviendrai longtemps de ton accueil chaleureux au sein de l’établissement. Tu me (...)
dimanche 31 mai 2020 à 17:21
par Jean-Charles
Un homme libre et visionnaire
Un personnage, un grand homme et véritable professeur de français. C’est avec une grande peine que j’apprends cette triste nouvelle. Que de choses émanaient de lui mais surtout de la sincérité, droit avec lui et avec les autres. Je garderai une seule image de lui, un grand homme, une marche attive, sa fameuse sacoche à la main, le buste gonflé, comme s’il était pret à refaire le monde à sa manière.
Bon voyage M.Stepahn
dimanche 31 mai 2020 à 13:25
Cérémonies des obsèques.
Les obsèques de Daniel auront lieu jeudi à 14h30 au crématorium de Montfort sur meu
Une cérémonie aura lieu à Groix à une date ultérieure.
AM
dimanche 31 mai 2020 à 11:39
par Jean-Jacques
Carnet noir
Daniel je t’ai rencontré, il y a 22 ans !
Daniel, tu te donnais toujours comme mission d’accueillir les nouveaux venus, leur expliquer les règles de fonctionnement de notre lieu de vie, de faire les présentations et faciliter l’intégration de celui qui découvre.
Daniel, tu avais ce don de te poser rapidement comme un repère, sans prétention, sinon celle d’aider ; que nous soyons un collègue ou un élève.
Daniel, tu aimais échanger, parler, discuter, connaitre nos doutes ; nous offrir ton écoute.
Daniel, tu avais cette caractéristique de toujours lancer des conversations en rapport avec nos centres (...)
dimanche 31 mai 2020 à 07:10
par pauline
Carnet noir
"Je me souviens de lui comme si c’était hier !" prédise ses élèves. Et bien je vous le dis 17 ans après... je m’en souviens encore. Nous avons tous eu dans nos vies ce prof qui nous a marqué, qui a tout changé, Monsieur Stéphant a été ce virage dans ma vie. Il m’a apprit à avoir confiance en mes mots, à s’avoir forger mes idées, construire ma pensée. Et par dessus tout il a été le premier enseignant montrer de la patience face a ma dyslexie. Il ne m’a jamais considéré comme incapable de produire une contenu de qualité. Il m’a appris la persévérence ! Pour moi il restera toujours ce personnage théatrale qui (...)
samedi 30 mai 2020 à 20:55
par cyrille
D. Yvon réélu Maire de Groix
Mince. Même si j’ai voté pour lui, son discours m’a fait chialer.
samedi 30 mai 2020 à 17:09
par Élèves
Carnet noir
Mr Stefan et ses yeux dans la lune marqueront à jamais nos années lycée. Cette façon si particulière de nous lire Baudelaire, cet amour qu’il portait à des livres souvent ennuyants à nos petits âges, son agacement pour les nouvelles technologies et sa passion entière pour le CDI... Mr Stefan c’est le professeur qui nous fera dire à nos enfants plus tard « je me souviens de lui comme si c’était hier ». Ce fut trois jolies et drôles d’années avec cette personnalité si particulière qui nous manquera tant. Nos condoléances à la famille.
Les anciens élèves de (...)
samedi 30 mai 2020 à 17:03
par Torcheur
Carnet noir
Kénavo Daniel,
…Meurent les biens, meurent les parents, Et toi, tu mourras de même ; Mais la réputation ne meurt jamais, Celle que bonne l’on s’est acquise.
Meurent les biens, meurent les parents, Et toi, tu mourras de même ; Mais je sais une chose qui jamais ne meurt : Le jugement porté sur chaque mort…
(strophes 76/77 du Havamal des Edda)
Torcheur
samedi 30 mai 2020 à 16:56
par philippe tonnerre
D. Yvon réélu Maire de Groix
bon courage
samedi 30 mai 2020 à 13:09
par Ouasti
Carnet noir
Nous tenons ici à honorer la mémoire de Daniel un homme sensible et très cultivé. Fin connaisseur en musique classique et éternel amoureux de son île. Le meilleur ami de mon père Ahmed, qu’il a retrouvé à présent, du moins je le souhaite du fond du coeur... Je les imagine aisément refaire le monde, entre citations littéraires et joutes verbales, passant du rire aux larmes, et se moquant ouvertement l’un de l’autre. Daniel nous te souhaitons de reposer en paix et nous chérirons ta mémoire. Toutes nos condoléances à sa famille et ses (...)
samedi 30 mai 2020 à 11:29
par Annelise
Carnet noir
Je me souviendrai toujours de ce matin, lorsque je suis entrée dans ta classe en produisant un tel courant d’air que la fenêtre s’est ouverte brutalement, et que tout un tas de feuilles s’est envolé. Je ne t’entendrai plus me dire "Bonjour Éole", et je ne verrai plus le vent souffler dans tes cheveux...
samedi 30 mai 2020 à 09:49
par Ghislaine Pénard
Carnet noir
Je lis vos commentaires. Homme libre, lunaire, cheveux au vent, homme de Groix, prévenant aussi. Nous avons été collègues puis amis de co-voiturage pendant 10 ans entre Rennes et le lycée Jean Brito à Bain de Bretagne. Dans la voiture le matin à 7H45 beaucoup de choses dites et non dites, légères et plus pesantes circulaient, moments de confession sur la vie qui n’est pas toujours facile. On a appris ensemble l’écroulement des tours du Worl Trade Center à New York le 11 septembre 2001. Une année on était souvent en voiture avec les assitants de langues espagnol et anglais qui venaient du Mexique et de (...)
samedi 30 mai 2020 à 09:05
par Guillaume
Les cheveux blancs.
Il préférait le Français à l’Histoire.
L’Océan à la Terre.
Il faisait de la transmission sa gloire.
Du CDI son repère.
Il avait les cheveux blancs des vieux sages.
L’originalité des grands personnages.
Il le disait : Il était soupolait !
La vie et la mort : Un cycle éphémère...
Je me souviens de ses cours : Des ballets.
Voltaire, Rousseau : Le siècle des Lumières.
Il avait les cheveux blancs des vieux sages.
L’originalité des grands personnages.
La mer tempétait au fond de sa voix.
Longtemps, les couloirs de Brito seront cois,
De ses pas véhéments : Sa résistance.
Pour lui cette année, les oraux font silence. (...)
vendredi 29 mai 2020 à 21:07
Carnet noir
Je vous prie de m’excuser mais je ne les connais pas.
AM
vendredi 29 mai 2020 à 20:50
par Stephant
Carnet noir
Et les enfants de Yannick??
vendredi 29 mai 2020 à 17:13
Carnet noir
On ne verra plus la silhouette sautillante de Pierrot lunaire de Daniel… il nous a quitté subitement hier matin, sur son pallier à Rennes.
Daniel, on ne savait pas s’il dansait ou s’il marchait, ni même s’il était vraiment terrien…..Toujours le nez en l’air, comment vous dire, détaché des choses matérielles, des convenances, du protocole…. Peut-être juste un homme libre.
On savait qu’il était arrivé à Locmaria quand s’échappait de la fenêtre ouverte de sa maison familiale un air de musique classique… A fond de balle !
Je me souviens de sa gentillesse lorsque je m’étais installée presque en face de chez lui et (...)
vendredi 29 mai 2020 à 14:08
par Thom
... finement !
hahaha :)
ça donne envie...
vendredi 29 mai 2020 à 13:00
par vincent
Sûreté nucléaire
Oui, et pourtant l’ASN a jugé « acceptable » le niveau de sécurité atteint en France l’an dernier.
Alors je ne suis pas un expert en sémantique, donc je m’interroge…
Moi je veux bien trouver « acceptable » le risque de trouver un cheveu du cuistot dans mon homard flambé au whisky ... accessoirement je veux bien trouver « acceptable » le risque que le BN tombe en panne dans les Courreaux et retarde le rdv avec ma mie…
Mais qu’est-ce que j’ai raté dans "un niveau de sécurité acceptable » dans nos centrales à fission nucléaire ? C’est quoi que je dois accepter ?
Et ce ne sont pas non plus les centrales à fusion qui (...)
vendredi 29 mai 2020 à 11:43
... finement !
le deuxième M s’ennuie sans doute ...
jeudi 28 mai 2020 à 22:05
par apy
Festivals : les «pertes économiques totales»
Oui, festival de flagornerie !!! Pour passer la pommade ils sont champions.
jeudi 28 mai 2020 à 13:19
par vincent
Festivals : les «pertes économiques totales»
Promotion civile dans l’ordre national du Mérite pour certains, Légion d’honneur pour d’autres, médaille pour ceux qui étaient en première ligne du Covid (attention, pas une médaille en chocolat, la médaille de l’engagement face aux épidémies s’il vous plaît, et même que des nominations à titre posthume pourront être envisagées… sic).
Et… quelque chose qui leur a peut-être échappé, le pape François a estimé que les soignants décédés durant cette pandémie sont « morts au front comme des soldats qui ont donné leur vie par amour ».
Alors là, on parle enfin de reconnaissance, ou je ne m’y connais pas.
Question festival, (...)
(...)