Dans les dernières années 40, mon grand régal chez ma grand-mère de Quehello était au repas du soir une pomme de terre cuite en robe des champs* avec du pâté Hénaff.

Nouvelle méthode :

https://www.henaff.com/recettes/burger-de-pommes-de-terre-au-pate-henaff/

* Elle faisait cuire les toutes petites pour son cochon de la même façon dans le grand chaudron de l’appentis. Je ne me manquais pas l’occasion d’aller en chercher une de temps en temps. Ces patates d’une espèce qu’on ne trouve plus, qui avaient en plus le goût salé du goémon qui avait fertilisé la terre, ça valait tous les caviars de l’Empire de Russie !!

Sans oublier l’Histoire :

"Un vainqueur secondaire de la Grande guerre : le pâté Hénaff. Ce spécialiste des petits pois et haricots verts en boîte se lance pendant le conflit dans le porc breton. Son nouveau produit s’appelle «le Préféré». Mélange de jambon et filet de porc très demandé par les familles des poilus, qui veulent envoyer une gourmandise à leur fils"