Avis municipal :

Une photographie des habitudes de stationnement de véhicules insulaires sur le continent est en cours.
Il est demandé aux insulaires, titulaires d’un véhicule stationné sur le continent, de se rendre à l’accueil de la mairie et de participer à ce recencement avant le 15 mai 2019.

Si j’étais contribuable lorientaise, je me poserais des questions !

Je me souviens de ma surprise lorsqu’il nous a été signifié dans les années 70 que nous devions prévoir DEUX places de stationnement sur le terrain privé clos entourant notre future maison. Celle-ci serait située au bout d’une raquette sans circulation où il y avait largement la place de garer au moins 3 voitures par foyer.

A Groix aussi, les règlements d’urbanisme imposent ces deux places dans les cas de construction neuves.

Je suppose qu’il en est de même à Lorient.

Bon, imaginons maintenant que chaque Groisillon possède une voiture stationnant au plus près de la gare maritime, qu’en penseraient les Lorientais contraints, eux, à garer leur véhicule sur leur terrain ?

Je sais que les insulaires favorisés sont en majorité ceux qui ont les moyens d’avoir une voiture ventouse à l’année mais pour quelle raison les Lorientais devraient-ils en assurer la charge de stationnement ?

Ceux d’entre eux qui viennent ici dans leur résidence secondaire ne peuvent laisser leur véhicule qu’une semaine sur le parking "du Pêcheur".

Deux poids deux mesures ?

Ah j’oubliais ... on est dans l’ère (l’aire) du Macronisme, faut faire plaisir à ses "chers" électeurs !!!