Illustration d’Agathe Marin (Ouest-France)

Par la grâce d’un Groisillon qui grince des dents à chaque fois qu’il entend cette appellation censée dénommer la plus belle crique de l’île, les medias se sont saisis du sujet, à commencer par les nationaux, du quotidien Le Monde jusqu’à la télévision publique.

Il n’en fallait pas plus pour qu’Agathe, l’attentive correspondante locale de Ouest-France, s’en empare à son tour et aille interroger Jo Le Port, la sommité en matière de toponymie groisillonne :

« Poulziorec ça veut dire « trou dont l’eau est remarquable, extraordinaire. Pas besoin de beach ou de Tahiti, tout est dit dans le nom groisillon. Mais peut-être que les gens ne savent plus ce que ça veut dire… Enfin, on n’a pas besoin de parler de Tahiti pour dire la beauté d’un lieu… »

Il était déjà dommage d’entendre de jeunes Groisillons ne parler de cette plage qu’en l’affublant d’un surnom mais le plus triste est qu’ils en oublient même la dénomination réelle.

C’est ce qui arrive à Port Saint Nicolas que même des résidents depuis des décennies sur l’île privent de son nom de "Preoc’h" pour l’attribuer à la seule crique proche de Kerlard. Pour une fois, les réseaux sociaux, et plus particulièrement certaines pages Facebook fréquentées assidûment par des locaux, corrigent le tir et certains de leurs utilisateurs les plus âgés rappellent opportunément qu’ils ont toujours entendu leurs grands-parents désigner ainsi (phonétiquement) l’ensemble de la baie.

Je ne manque jamais de préciser que ma grand-mère Marie-Ange de Quehello disait toujours conduire sa vache à Preoc’h, de même quand elle allait y faire sa lessive dans le lavoir en bas du chemin de Kerloret (enfoui maintenant dans la "lande"...).

Mais les choses étant ce qu’elles sont, et les mauvaises habitudes prenant toujours le pas sur les bonnes, je crois que ce n’est même pas la peine qu’Eloann, mon petit-fils, très pointilleux sur le sujet, ne se donne la peine de l’apprendre à Léa, mon arrière petite-fille. Dans 5 ans, ses copains ados se moqueraient d’elle et de ces noms greks qui vont même probablement finir par être méprisés !