L’élu est contre l’ouverture des plages avant le 2 juin et n’a donc pas souhaité les rouvrir. "Les gens hurlent parce qu’on les oblige à faire des choses mais ils se comportent de manière lamentable. La règle des 100 km n’a absolument pas été respectée. Le nombre de résidents secondaires qui sont arrivés chez nous depuis samedi, c’est effarant."

https://actu.fr/bretagne/ 18 Mai 20