Hommage de Norbert Métairie.
Jusqu’au bout, elle nous a donné une leçon de courage incroyable. Elle avait le sens de la répartie pour parler de sa maladie. Politiquement, c’était une sacrée bosseuse. Elle avait un sens de l’éthique politique et une droiture exemplaire».
Europe Écologie : Philippe Ladame.
«Nous aimions sa conception et sa pratique de la politique. Nous partagions nombre de ses préoccupations et avons eu l’occasion de la côtoyer dans l’action, comme lors du dernier mouvement étudiant. Nous adressons nos pensées solidaires à ses proches».
Le Télégramme 05/05/11
Hommage. «Une semeuse d’enthousiasmes»
Elle peste contre le manque d’assiduité de certains parlementaires, contre le cumul des mandats et même contre le régime de retraite des représentants de l’Assemblée nationale. ««Elle avait beaucoup de mal à supporter les ego de l’Assemblée». se souvient Marylise Lebranchu,
Le Télégramme 05/05/11
François Fillon salue la mémoire de F. Olivier-Coupeau
Elle «défendait ses engagements avec force et opiniâtreté mais toujours dans le respect et la tolérance», a-t-il indiqué. «Très attachée au Morbihan, cette juriste de formation avait mis son intelligence au service des autres et de son département».
Le Télégramme 05/05/11
La députée s’en est allée
M. Lebranchu : Son absence de compromission prenait parfois un tour cocasse. «Juste après son élection, en 2007, elle a refusé de figurer sur une photo avec toutes les députées dans Paris-match qui avait publié des photos de soldats morts en Afghanistan qu’elle jugeait dégradantes»
S. Paitier Le Télégramme 05/05/11

Le site de Port-Lay va devenir un grand pôle culturel
«À Groix, 10 % du budget de fonctionnement est consacré à la culture. C’est un taux supérieur à la moyenne» affirme J.M. Le Boulanger, vice-président chargé de la culture au sein du conseil.. La commission a annoncé la création d’une bibliothèque numérique, à l’échelle de la région Bretagne.
Ouest-France 05/05/11

Navigation et baignade interdites dimanche matin
La préf. maritime ne veut pas voir une tête dans l’eau. Même sort pour les plongeurs ou les amateurs de planche à voile. Par un beau dimanche, 2000 embarcations quittent leurs mouillages pour aller pique-niquer le plus souvent à Groix. Beaucoup de familles vont devoir changer de loisirs.
F. ROSSI. Ouest-France 05/05/11

Groix et nature. Une boutique en ligne et une extension
On ne badine pas avec le made in Groix Island. Quand Albert part taquiner le bar, Erwan lorgne sur ses ormeaux tandis que Ségolène veille sur sa culture de safran. C’est l’assemblage de tous ces mets, cultivés localement, qui ont fait le succès de recettes «sans additif, ni colorant».
R. Nescop Le Télégramme 05/05/11