Le Président Sarkozy rend hommage aux Bretons
Avant que les deux à trois mille spectateurs directs ne puissent accéder au site, ils avaient été plusieurs fois fouillés. Et sur la route conduisant à Port-Louis, chaque pont, route ou rue avait été placée sous la surveillance des centaines de militaires et de policiers mobilisés pour la matinée, sur terre mais aussi sur mer et dans les airs.
Y. DUVIVIER. Ouest-France 08 mai 2011 14:29 -
12 h 05. La Marseillaise retentit au mémorial des fusillés. Le discours d’hommage aux résistants va débuter devant des anciens combattants et des enfants. Nicolas Sarkozy vient à peine de commencer son discours. Un homme se lève. Hurle en direction de la tribune.
Le Télégramme 08/05/11
Un élu expulsé
Vladimir Bizet-Sefani, élu de Lanester et militant CGT, a lancé d’une voix forte : "Votre politique est une insulte, c’est la mort de la liberté, de l’égalité et de la fraternité !". Une demi-douzaine de garde du corps ont saisi le perturbateur et l’ont évacué des lieux manu militari.
Le Télégramme 08/05/11