Le collectif demande le maintien des deux bateaux
Le Collectif citoyen de Groix se dit particulièrement déçu par l’attitude des élus du conseil général. La motion votée au conseil municipal, à l’unanimité, stipule que : «Nous regrettons ce retour en arrière alors même que tous les efforts se portent vers le maintien d’une population sur l’île».
Le Télégramme 09/12/11

L’Île d’Arz mieux reliée, Groix en colère
La conseillère générale (divers droite) a rappelé que les habitants vivaient très mal la réduction à un bateau « Quatre familles parlent de quitter l’île.» La conseillère s’est également interrogée sur les conditions dans lesquelles le bateau "L’Acadie avait obtenu sa dérogation pour naviguer".
Ouest-France 07/12/11

Grand Large. Un joyeux banquet
Les sourires étaient au rendez-vous pour ce banquet de Noël organisé par le club du Grand large, mercredi, à la salle des fêtes. Dans la salle, chaque invité, y compris le maire, apportait sa note de gaieté ou de nostalgie en interprétant des chansons du répertoire traditionnel.
Le Télégramme 09/12/11

Insulaires. Belle-Île prépare leur venue
D’ores et déjà, l’organisateur recherche les partenaires financiers, principalement les collectivités avec les régions et les départements, mais aussi des financeurs privés, pour boucler un budget avoisinant les 230.000 €. La deuxième édition se déroulera les 14, 15 et 16septembre.
Le Télégramme 09/12/11

Règle d’or : répétition générale à l’Assemblée
Mardi au Palais Bourbon (où jamais ne fut votée l’intervention militaire en Libye, par exemple), fut porté à l’ordre du jour le vote d’une résolution reconnaissant «la position abolitionniste de la France» en matière de prostitution.
Le politique court comme un canard sans tête, subissant tout, ne maîtrisant rien.
Elle était pourtant bien présente, «la crise», dont le prétexte «prostitution» faisait mardi dans l’hémicycle comme une transparente allégorie. Elle singeait une «règle d’or» contre les méchants - avec les maquereaux dans le rôle des marchés - qu’une ferme «résolution» parviendrait à neutraliser.
P. MARCELLE Libération 09/12/11

Accord européen : austérité imposée, souveraineté amputée
Les peuples perdent sur toute la ligne, leur souveraineté est amputée, la rigueur actée et seuls les créanciers ont vu leurs exigences satisfaites.
Les seuls principes qui restent, c’est la volonté pour les gouvernements d’agir sans consulter leurs peuples, et de leur imposer toujours plus d’austérité.
L’Humanité 09/12/11

Après le Karcher et le Taser... le fusil à pompe
Après le Karcher, puis le taser, Sarkozy se fait le héraut du fusil à pompe. Par cette annonce encore officieuse, il tente de donner le change avec des annonces de plus en plus spectaculaires. Mais derrière l’écran de fumée, le bilan de sa politique en matière de sécurité est calamiteux. .
L’Humanité 08/12/11