Le festival du film insulaire met le cap vers le grand Nord

François Baron a « entamé son tro-breiz » des élus pour plaider la cause du Fifig. « On assure tranquillement la transition mais il n’y a pas de temps mort. On est déjà au travail pour mettre le cap au Nord ! Une destination choisie notamment en hommage à Françoise Olivler-Coupeau»
Ouest-France 10/12/11

Sylvain Marmugi aux manettes de la programmation

Yann Stéphant l’ancien directeur artistique qui travaillait dans un cadre quasi bénévole reste au conseil d’administration. Pour Sylvain Marmugi, le Fifig est devenu incontournable. L’édition 2012, avec son improbable destination, l’Arctique, ressemblerait presque à un bizutage.
Ouest-France 10/12/11

Retrait de Veolia et naufrage du capitalisme débridé
Le fusion de Veolia avec le groupe Transdev avait été montée de toutes pièce à l’Elysée pour satisfaire les appétits de son PDG Proglio. Elle traduit, pour le moins, le manque d’intuition industrielle du chef de l’Etat. On souhaite un groupe qui n’ait pas besoin de réaliser des marges mirobolantes pour satisfaire ses actionnaires.
R. Ries Marianne 9/12/11

Volvo race. «De l’argent public pour un spectacle promotionnel»
G. Danto du club omnisports de Kerentrech : «J’ai lu que Cap l’Orient demande une aide du FNDS de 500.000 €. Le FNDS a pour mission de subventionner le «sport pour tous». Je trouve anormal d’attribuer de l’argent public pour un spectacle promotionnel d’une marque automobile.
Le Télégramme 10/12/11