«Cherche médecin (s) pour s’installer à Groix...»
L’île accuse le coup après le départ prématuré d’un couple de jeunes praticiens.L’ARS n’a pas soutenu l’activité d’échographie qu’il souhaitait développer. Pour l’ARS, la situation de Groix n’est « pas atypique : il y a des endroits où les médecins tournent à deux... »
Ouest-France 31/10/13
Un pré-projet de santé «à la fois ambitieux et réaliste» Parmi les grands changements prévus, la création d’un service de soins infirmiers à domicile était l’un des plus marquants. Il s’agissait de mettre en place une vraie plateforme, autonome, avec des infirmiers, des aides-soigantes et autres intervenants auprès des personnes âgées.
Ouest-France 31/10/13
La maison médicale va tourner à deux médecins Avec le coup d’arrêt au projet de santé, la transformation de la maison médicale n’est plus vraiment à l’ordre du jour. Il avait pourtant été envisagé dans un premier temps que la commune rachète l’ensemble et rembourse ses annuités d’emprunt par les loyers.
Ouest-France 31/10/13
«L’installation à Groix est un choix fort» Groix reste un lieu dont la magie ne suffit pas toujours à retenir les nouveaux venus, c’est un choix fort et particulier. Nous regrettons simplement que nos deux candidats n’aient pas poussé l’expérience un peu plus loin, mais respectons leur décision ; un choix de vie ne s’impose pas.
Ouest-France 31/10/13

.