C’est le souvenir de toi que je choisis de garder le plus présent en moi : la connivence et le fou rire qui ont suivi ce moment.
On trouvera peut-être un autre jour les mots pour exprimer la tristesse qui nous submerge.
En attendant, on pense très fort à tes enfants, à Gene, à ton équipage et à tous les amis à qui tu vas irrémédiablement manquer.