« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Restaurateurs et crise sanitaire

Publié le 21 janvier à 17:18

L’addition est salée pour ces professionnels… Arnaud Beauvais appréhende de devoir « demander son identité aux clients ; ça peut nous mettre en difficulté et nos salariés aussi… » Joël Mathurin, le préfet du Morbihan complète : « Le contrôle du passe vaccinal est un outil complémentaire pour rassurer vos clients ; il est à utiliser avec discernement. »

C JAOUEN. Ouest-France 20/01/22

Commentaires :

1. vendredi 21 janvier 2022 à 22:122022-01-21T21:12:54Z, par Elizabeth Mahé

Restaurateurs et crise sanitaire

" Il est à utiliser avec discernement" : heu... Concrètement ça veut dire quoi ? Ils font comment pour discerner ? Comme dirait Jo, "on n’est pas paré d’être au vent de la bouée" !


2. vendredi 21 janvier 2022 à 23:022022-01-21T22:02:51Z, par Anita

Restaurateurs et crise sanitaire

Mais Zabeth, ça veut dire "à la tête du client" t’es copain ou tu ne l’es pas !
ça récompense la fidélité :-) (enfin espérons-le...)


3. samedi 22 janvier 2022 à 00:342022-01-21T23:34:58Z

Restaurateurs et crise sanitaire

Petite scénario en temps de crise sanitaire.

Situation : Resto de campagne en hiver.
12 tables libres, 5 occupées
Le patron : bonjour, vous pouvez présenter votre passe vaccinal
Les clients : oui. Mais j’ai travaillé aujourd’hui toute la journée avec des enfants malades (nez qui coule, toux). Qu’en pensez - vous ?
Le patron : entrez, vous avez votre passe vaccinal.
15 minutes plus tard :
Le patron : bonjour, vous pouvez présenter votre passe vaccinal.
Le client : non, mais je travaille dans les champs tous les jours, et je n’ai vu personne depuis une semaine. J’ai fait un auto test 2 fois cette semaine parce que j’avais envie d’aller au resto et je voulais être sur d’être clean.

Le patron : VADE RETRO, mauvais citoyen

MAIS QUELLE MERDE VIVONS NOUS ? QUAND ET COMMENT ALLONS NOUS RETROUVER DU BON SENS ?


4. dimanche 23 janvier 2022 à 13:132022-01-23T12:13:02Z, par vincent

Restaurateurs et crise sanitaire

« QUAND ET COMMENT ALLONS NOUS RETROUVER DU BON SENS  » ?

Peut-être quand on retrouvera le bien commun...

Liberté. Resto, bistro, théâtre, salle de sport : "votre passe et votre carte d’identité"
 
Égalité. Bernard Arnaud + 100 milliards € , demandes RSA + 10 % … en 1 an de crise

Fraternité. Macron  : mon but c’est d’emmerder 10 % de français


5. dimanche 23 janvier 2022 à 18:252022-01-23T17:25:47Z, par Olivier

Restaurateurs et crise sanitaire

Cher Vincent,

Précisons un poil ces 10%. Qui ne sont, en réalité, que 7, au-delà de 12 ans, à rester à turlupiner (source : AGORAVOX DU 19 JANVIER 2022 ), soit, d’après leur calcul, à peu près 4,2 millions d’individus de plus de 12 ans.

Si on ôte la tranche 0/12 ans (9,5 millions, selon Agoravox), mes calculs donnent environ 60 millions de + de 12 ans. Et 55,8 d’injectés au moins une fois. Sur une population totale, à cet instant de 70 400 661 habitants la France. Soit une approximation relative de 1,3%. (4,2M/70,4= 5,965%).

Donc moins de 6% de la population française de plus de 12 ans subit les excès de pouvoir d’une poignée d’individus dont un seul a été élu...


6. dimanche 23 janvier 2022 à 20:252022-01-23T19:25:39Z, par Anita

Restaurateurs et crise sanitaire

En toute connaissance de cause... C’est ce qu’on appelle, dans d’autres situations : être volontaire


7. lundi 24 janvier 2022 à 07:412022-01-24T06:41:40Z, par vincent

Restaurateurs et crise sanitaire

Je reste toujours scotché devant vos chiffrages savants, cher Olivier !

J’avoue que pour ce qui est des 10 %, mauvais arrondi d’un point de vue mathématique (sauf à considérer - sans que je m’avance beaucoup - que Macron emmerde bien plus de personnes que cela), je n’ai fait aucune recherche, ni encore moins aucun calcul, parce que, pour le coup, la précision de ce chiffre est absolument indifférente pour saisir le contexte, ou l’atmosphère de la phrase.

Mais ça, je me doute bien bien que vous le savez.

Je continue juste parce qu’en ce moment de p’tit déj, entre le thé, sucré au miel des abeilles noires, et les tartines, épaisses de pain sur levain, il ne manquait pas grand chose pour accéder au paradis, sauf peut-être, un échange sur le blog d’Anita...

Alors comme vous avez fait le boulot ingrat, j’en profite pour récupérer vos chiffres.

Bon, donc maintenant si j’écris :

Fraternité. Macron  : mon but c’est d’emmerder 5,965 % de français,

ma phrase, bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien, forcément ? (à prononcer avec la voix de Bourvil).

Et puis quand il ne restera plus que soixante-dix mille non-vaccinés, si j’écris :

Fraternité. Macron  : mon but c’est d’emmerder 0,1 % de français,

alors là, le mot « fraternité » sera-t-il employé de façon inepte, au point de rendre ma phrase inopérante et qu’ainsi on me condamne à recopier 100 fois la définition dudit mot ?

Fraternité. Nom féminin. Lien de solidarité qui devrait unir tous les membres de la famille humaine 


8. lundi 24 janvier 2022 à 10:582022-01-24T09:58:39Z, par Olivier

Restaurateurs et crise sanitaire

« Fraternité. Nom féminin. Lien de solidarité qui devrait unir tous les membres de la famille humaine  »

Et c’est bien dans ce conditionnel que se trouve le hiatus...


9. lundi 24 janvier 2022 à 14:062022-01-24T13:06:13Z, par gilles

Restaurateurs et crise sanitaire

J’ai un doute : comment font les restaurateurs et les cafetiers pour vérifier l’âge de leurs clients avant de leur servir de l’alcool en cas de doute ? Je pensais qu’ils avaient l’habitude de vérifier leur identité … depuis au moins 1946 …


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours